Publications

COVID-19

COVID-19 – FERMETURE DES CLINIQUES

Par : | Mots clés: | Commentaires: 0 | mars 24th, 2020

COMMUNIQUÉ – MISE AU POINT – 24 MARS 2020 ERRATUM

COVID-19 – FERMETURE DES CLINIQUES

Hier, le gouvernement du Québec a ordonné la fermeture de l’ensemble des commerces et services non essentiels à compter de ce soir. Ce décret entre en vigueur le mercredi 25 mars 2020 à 00h01, et ce, jusqu’au 13 avril 2020.

La liste des commerces et services qui sont considérés des services essentiels se retrouve sur le site internet du gouvernement du Québec1 . Cette liste a été révisée hier en fin de journée. Même si les audioprothésistes ne sont pas identifiés spécifiquement selon la définition des professions du réseau de la santé et des services sociaux2 selon le glossaire du Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), les cliniques d’audioprothèse sont considérées comme un service essentiel puisqu’elles sont incluses sous le libellé « Commerces d’articles médicaux et orthopédiques » que l’on retrouve dans la même liste diffusée par le gouvernement. Nous nous excusons de cette erreur. Par ailleurs, nous maintenons les directives que nous vous avons communiquées le 16 mars 2020. Plusieurs membres ont pris au sérieux nos recommandations et les ont mis en application. Nous vous en remercions. L’Ordre des audioprothésistes du Québec rappelle que nos patients sont les personnes les plus vulnérables de la société et, en tant que professionnels, nous avons la responsabilité d’éviter de devenir des vecteurs de transmission du virus en acceptant de recevoir les patients vulnérables et encourageant ces patients à sortir de leur maison. En tant que professionnels, nous avons la responsabilité de soutenir les consignes gouvernementales annoncées quotidiennement en lien avec la crise sanitaire afin de contrer cette pandémie. Nous vous réitérons donc d’annuler tous vos rendez-vous et de fermer vos cliniques à moins d’une urgence.

Qu’est-ce qu’un rendez-vous d’urgence? Notamment :

  • Une personne vivant seule dont la surdité est importante au point de mettre en jeu sa sécurité qui ne peut utiliser ses aides auditives (prothèse non fonctionnelle ou blessant l’oreille);
  • Une personne requise dans le cadre des services essentiels et dont la surdité ne lui permet pas d’exercer son travail adéquatement qui ne peut utiliser ses aides auditives (prothèse non fonctionnelle ou blessant l’oreille).

Ainsi, avant d’offrir un rendez-vous à un patient en raison d’une urgence, nous vous réitérons les trois (3) questions que vous devriez lui poser une première fois par téléphone:

  1. Avez-vous voyagé ou, à votre connaissance, avez-vous été en contact direct (moins de deux (2) mètres) avec une personne ayant voyagé à l’extérieur du Canada au cours des quatorze (14) derniers jours?
  2. Souffrez-vous d’une nouvelle toux, d’une aggravation récente d’une toux existante ou de fièvre ou, à votre connaissance, avez-vous été en contact direct (moins de deux (2) mètres) avec une personne présentant ces symptômes?
  3. Présentez-vous des difficultés respiratoires, de la fièvre ou, à votre connaissance, avez-vous été en contact direct (moins de deux (2) mètres) avec une personne présentant des symptômes de maux de gorge ou de douleurs musculaires ou articulaires?

Si la réponse est affirmative à l’une de ces questions, encouragez le patient à demeurer chez lui pour une période de quatorze (14) jours et reportez le rendez-vous. Les cliniques d’audioprothésistes ne sont pas équipées pour recevoir ce type de patients (masque N95, protocole d’isolation).

Aussi, assurez-vous d’avoir à la disposition de votre clientèle des mesures sanitaires appropriées (masques, gel de désinfection, etc.) en quantité suffisante.

Les effectifs présents dans les cliniques, en cas d’urgence, doivent être réduits au minimum.

L’Ordre demande aux membres de suspendre les consultations / visites à domicile ou aux résidences.

L’Ordre tient également à rappeler que les consignes sont claires quant à la fermeture des centres commerciaux. Seuls les commerçants possédant une entrée indépendante avec façade peuvent garder leurs portes ouvertes. Par entrée indépendante, il n’est aucunement question d’une porte de sortie de secours.

Les audioprothésistes du Québec ont des obligations déontologiques et doivent :

  • s’acquitter de ses obligations professionnelles avec intégrité;
  • subordonner son intérêt personnel ou l’intérêt de sa société ou la société dans laquelle il ou elle exerce à celui de son patient.

Nous avons l’obligation de contribuer à l’effort collectif en vue de minimiser les risques de propagation du virus.

Marie-Chantal Lafrenière, avocate, M.A.P.
Directrice générale de l’OAQ